31 août 2008

Carnet de santé (Première partie): De quoi mourrons-nous?

29 ans n'est pas un âge pour mourir. De cette inconnue, je ne sais qu'une chose ou deux: qu'elle a été arrachée de cette vie à la fin de sa troisième décade. Que peu de jours avant elle était pleine de vie, s'étant même occupée seule de l'organisation d'une fête qui avait dû attirer beaucoup de monde. Quelque chose comme un baptême ou une première communion. Parce que 29 ans n'est pas un âge pour mourir, je n'ai pas pu m'empêcher de demander la cause d'une telle tragédie. Derrière l'insoutenable tristesse de la voix de cette grande... [Lire la suite]
Posté par segou à 15:27 - Permalien [#]
25 août 2008

“MEMOIRES D’UN ESCLAVE”

“MEMOIRES D’UN ESCLAVE” (Lux édition); traduit de l’anglais par Normand Baillargeon et Chantal Santerre. Fréderick DOUGLASS est né escalve vers 1818. Il comprend très tôt l’inhumanité de sa condition d’esclave. Garçon curieux et intelligent,il perçoit aussi très vite l’importance de l”éducation dansla lutte contre la barbarie de l’esclavage. Une de ses maîtresses, ignorante de l’interdiction d’enseigner la lecture à un esclave dans le Sud, va malencontreusement – pour le système esclavagiste - lui enseigner des rudiments de... [Lire la suite]
Posté par segou à 12:11 - Permalien [#]
24 août 2008

Se marier à la mairie de Yaoundé ou comment perdre du temps un samedi matin

11 heures; c'était l'heure prévue pour le mariage de mon grand-frère en ce samedi pluvieux de la petite saison de pluie. En connaisseurs de nos us, nous étions arrivé à l'Hôtel de ville avec une demi heure de retard. Et pourtant ce ne fut pas une précaution suffisante car la cérémonie n'allait finalement avoir lieu qu'à 15 heures soit quatre heures après l'heure prévue initialement. C'est que nous avait-on expliqué, l'ordre final de passage répondait à un principe de préséance bien particulier. Pour des raisons de prestige, des... [Lire la suite]
Posté par segou à 09:04 - Permalien [#]
10 août 2008

"L'amour avant que j'oublie" de L. TROUILLOT

Un écrivain d'âge avancé est attiré par une jeune fille bien plus jeune. Il n'a jamais connu de victoire affective à cause du refus originel d'une jeune fille qui lui avait d'abord dit peut-être puis de peut-être était passée à non. Les seuls profils d'amoureux possibles qu'il peut se construire se nourrissent de l'expérience de trois marginaux qui ont partagé ses vingt ans - les Ainés. En guise d'invitation à la communication, l'Ecrivain rédige à l'inconnue un texte au destin improbable lui contant ses vingt ans à lui. Un délicieux... [Lire la suite]
Posté par segou à 01:09 - Permalien [#]